STRUCTURES, DIRECTION ET GESTION DU PCN-NCP

 

 

1) STRUCTURATION DU PARTI

 

: Le Parti est unitaire, transnational et paneuropéen, ce qui signifie qu'il ne reconnaît plus les frontières des actuels états européens dépassés et qu'il est organisé suivant les structures administratives et de représentation qu'il prône pour l'Etat unitaire européen , dont la construction est la première étape de son programme.

La direction du Parti est donc européenne: Bureau politique européen et Comité central européen.

L' adhésion au Parti et l'accès à toutes ses fonctions statutaires se font donc sans aucune discrimination d'origine ethnique, linguistique, sociale ou culturelle.

Le Comité central européen compte actuellement des membres d'origine belge, française, hongroise, yougoslave, suisse, turque, arabe, italienne et africaine. Dans le passé, il a aussi compté des membres d'origine polonaise et allemande.

: Le Parti est subdivisé en réseaux linguistiques (et non nationaux) ou en bureaux linguistiques (pour les nouveaux réseaux), qui regroupent des sections régionales sur base de la langue parlée par les militants.

Les sections régionales, dans un but pratique à visée électorale suivent les divisions administratives des états actuels. Ainsi les sections régionales correspondent en Belgique aux régions officielles de l'état fédéral et en France à une ou deux régions électorales françaises (Conseils régionaux) .

Les sections régionales suivent elles-mêmes les subdivisions électorales et administratives des états où elles sont établies: Provinces et arrondissements en Belgique, Départements et arrondissements en France...

La Cellule est la division de base du Parti, elle peut-être locale, d'entreprise, d'insitution, ou encore hors Cadre.

 

2) ORGANES DE DIRECTION DU PARTI

 

fleche02.gif (150 bytes) Le Parti organise ses organes de direction suivant un double mode de désignation mêlant élection et cooptation.

fleche02.gif (150 bytes) L'organe de direction et de décision du Parti est le Bureau politique européen, actuellement composé de 8 membres titulaires et de 4 membres suppléants (n'ayant pas voix délibérative), choisi par cooptation parmi les membres titulaires du Comité central européen du Parti.

fleche02.gif (150 bytes) Le Comité central européen est l'organe de discussion et de consultation du Parti. Il est composé actuellement de 23 membres titulaires et de 20 membres suppléants (n'ayant pas voix délibérative), désignés par le Congrès européen du Parti, ou encore par une Conférence européenne statutaire, sur une liste de candidats établie par le Bureau politique européen.

Le Comité central assure le maintien de la discipline à l'intérieur du Parti au travers de commissions permanentes, actuellement au nombre de 4: doctrinale (obligatoirement présidée par le Président du Parti), électorale, de discipline (chargée de faire respecter et appliquer les Statuts du Parti), des exclusions.

fleche02.gif (150 bytes) Le Congrès européen du Parti est composé des membres sortants du Comité central européen et de délégués des cellules locales, d'entreprise ou hors Cadre du Parti.

fleche02.gif (150 bytes) La Conférence européenne est composée des membres en cours de mandat du Comité central européen du Parti; elle a les mêmes pouvoirs statutaires que le congrès mais elle ne peut cependant prendre des décisions de nature doctrinale.

fleche02.gif (150 bytes) Le Président et le Secrétaire-général du Parti sont choisi par cooptation au sein du Bureau politique européen du Parti. Le Président est le porte-parole du Parti et son organe exécutif. Il est assisté dans sa tâche par le Secrétaire-général et assure la direction effective et la gestion des organes administratifs du Parti.

fleche02.gif (150 bytes) Enfin une structure de crise, destinée à prendre des décisions urgentes de toutes nature, existe au sein du Bureau politique européen, parmi les membres duquel ses titulaires sont cooptés: il s'agit du Bureau exécutif européen du Parti, actuellement composé de 6 membres.

 

3) STRUCTURES ADMINISTRATIVES DU PARTI

fleche02.gif (150 bytes) La direction exécutive et la gestion du Parti sont assurées statutairement par le Secrétariat du Président et le Secrétariat-général européen du Parti, qui sont l'administration du Parti.

fleche02.gif (150 bytes) Le Secrétariat-général européen , placé sous la direction du Président et du Secrétaire-général, est constitué de Directions spécialisées, actuellement au nombre de 14, placées chacune sous la responsabilité de un Directeur (ou deux). Les Directions assurent des tâches de gestion et d'organisation de trois types: spécialisées dans un domaine particulier(1 à 8), dans un type d'action (9 à 13) ou encore dans une tâche administrative locale (comme la 14e qui gère le Bureau de Paris du Parti et son administration centrale en France).

fleche02.gif (150 bytes) Le Secrétariat du Président assure des tâches spécialisées ou demandant un degré particulier de sécurité.

Le Bureau spécial d'encadrement assume la direction et la gestion des Cellules hors Cadre du Parti et des militants et membres hors Cadre, c'est-à-dire qui ne peuvent apparaître publiquement pour des raisons d'emploi, de service du Parti ou encore en tant que chargés de missions d'information.

 

4) LES COURANTS RECONNUS AU SEIN DU COMITE CENTRAL

 

fleche02.gif (150 bytes) Enfin le Comité central reconnaît désormais la liberté de tendance, sous forme de COURANTS en son sein, sous la réserve expresse que ceux-ci :

- soient officiellement déclarées,

- s'inscrivent dans le cadre d'une interprétation cohérente de la doctrine communautariste du Parti,

- ne se structurent pas en dehors des structures statutaires du Parti

- soient non locaux ou régionaux et en conséquence représentés par deux animateurs, au moins,

membres du Comité central et, au moins, issus de deux sections régionales différentes.

fleche02.gif (150 bytes) La IVeme Conférence européenne élargie de 1998, dont la date n'est pas encore fixée, avalisera cette réforme interne importante, déjà en cours d' organisation (après l'approbation majoritaire du Comité central de décembre 1997), qui sera adoptée à titre d'essai pour deux ans, qui répond au développement du Parti depuis 3 ans, et qui vise aussi à élargir ses assises de recrutement.

La réforme statutaire prévoit que le Président et le Secrétaire-général sont d'office hors tendances.

Sept courants communautaristes se sont déclarés dans cette optique:

fleche02.gif (150 bytes) National-bolchevique,

fleche02.gif (150 bytes) Léniniste européen,

fleche02.gif (150 bytes) Syndicaliste révolutionnaire,

fleche02.gif (150 bytes) National-révolutionnaire,

fleche02.gif (150 bytes) Vert radical (écologistes),

fleche02.gif (150 bytes) Socialiste radical,

fleche02.gif (150 bytes) Démocrate européen (démocratie directe et citoyenneté européenne).

Il est à remarquer qu' une majorité de membres du Comité central ne s'inscrit dans aucun courant.

La IVeme Conférence européenne sera élargie parce qu'elle sera constituée en plus des 43 membres du Comité central européen de délégués des cellules, sur la base suivante :

les 43 membres titulaires et suppléants du Comité central

un délégué, non membre du Comité central, élu statutairement par 4 cellules, soit 41 délégués

un délégué désigné par nouvelle implantation, soit 8 délégués,

15 délégués désignés par le Président au sein des cellules hors Cadre.

 

Il est à noter que ne pourront être désignés et présents que des adhérents ayant au minimum un an de présence au Parti. Par ailleurs, le huis clos sera permanent.

Ceci, notamment, parce que des problèmes de sécurité intérieure et extérieure seront débattus, concernant notamment la réorganisation du Bureau de Sécurité du Parti.

Contrairement à l'avis du Bureau politique, mais sur décision majoritaire du Comité central, la presse ne sera pas invitée et seul un communiqué final sera diffusé.

Pcnoff.gif (2480 bytes)

Retour à l'accueil